Head On Television

Biographie

Il y a quelque chose d’une noble perversité dans la musique d’Head On Television. Noble parce qu’il s’en dégage une forme d’élégance jamais démentie, perverse parce qu’une sensualité troublante ne cesse de sous-tendre ses mélodies subtiles portées par des rythmiques entêtantes. Un peu comme si on vous invitait avec des mots choisis à entrer dans un envoûtant boudoir. 

Musique carrossée pour l’exaltation des corps, sans doute, mais aussi pour faire rêver, ce qui n’est pas si fréquent dans l’univers gonflé aux beats explosifs de la musique qui fait danser.

Né en 2012 de la rencontre de Sylvain Rabbath et d’Aurélien Fradagrada, Head On Television , non content d’avoir braqué et mêlé des esthétiques 70 et 80 , les a dévoyées en un funk futuriste aux échos pop, maîtrisant par ailleurs parfaitement ses gammes électros dont le duo use avec habileté.

De l’electro-pop-funk hypnotique donc, dont les subtilités harmoniques pourraient rappeler les cousins frenchy de Phoenix ou Air, mais des cousins qui auraient décidé de vous entraîner sournoisement sur le dance floor.

Cette brillante synthèse ne vient pas de nulle part : Sylvain, avant de se tourner vers la musique électronique ou de créer des sons hip hop, et d’avoir participé à diverses formation pop ou jazz-funk,  a été formé au piano classique et jazz dans de grands instituts (Conservatoire National de Paris et Conservatoire Nadia Boulanger). Il est par ailleurs le fils d’un des plus grands contrebassistes de la planète, François Rabbath, qu’il lui arrive d’accompagner dans ses tournées autour du monde… C’est d’ailleurs à l’occasion de l’enregistrement d’un EP pour ce dernier que la rencontre se fait avec Aurélien.

Sortant de l’Américan School, celui-ci, tout en composant pour le théâtre et le cinéma (groupe Elakim), devient très vite un bassiste reconnu  (participation entre autres à  Saun and Starr  du label new-yorkais Daptone Record).

Dès sa création, le groupe écume les salles underground parisiennes, et est rapidement sollicité pour composer sur des images (court métrage “Human code“, générique documentaire “Encré“). La sortie du premier EP en 2014 suscite un intérêt suffisamment fort  pour qu’il se produise sur de grandes scènes (Printemps de Bourges, More festival à Venise, festival du cinéma européen des Arcs…  ).

Parallèlement, et à l’instar de ces grands artistes des années 70 sortis d’écoles d’art, Head On Television, dont le nom est ironiquement choisi pour stigmatiser cette dépendance actuelle aux multiples écrans de notre quotidien, est un groupe sensible à diverses formes artistiques, inclinaison qui l’amène à se produire dans plusieurs galeries, notamment celles où exposent leur amis du collectif VAO.

Dans la foulée de ce bouillonnement créatif, et en éclaireur d’un album à venir début 2017, un premier single, "Out Of Body Experiences" sort le 13 janvier prochain. 

Single “Out Of Body Experiences“ sortie le 13 janvier  (R17 / Ipanema Music)

Ecoutes

+
+
+